Habitants de la Ville de Lorient, ce projet de recherche vous concerne !

Soucieuse de la qualité de vie de ses habitants, la Ville de Lorient s'est proposée de manière très volontaire pour soutenir ce projet de recherche CENSE (voir la description scientifique), dont l'objectif final est de proposer une méthode originale permettant de mieux représenter l'environnement sonore auquel s'exposent les habitants.

Ce projet est piloté par l'Ifsttar (Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux), établissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la tutelle conjointe du Ministère de la Transition écologique et solidaire et du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. Le projet est par ailleurs soutenu par plusieurs laboratoires de recherche publics et privés et financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR).

Le projet CENSE vise notamment à déployer un réseau de capteurs de bruit dans le centre-ville de Lorient, et à développer des outils informatiques permettant de produire des cartes de bruit plus réalistes.

Nuisances sonores. Les écouter pour mieux les réduire © Le Télégramme (Reportage Le Télégramme du 02/10/2019)

Les élus de la Ville de Lorient parlent du projet CENSE © Le Télégramme (Reportage Le Télégramme du 14/02/2019)


Les habitants de la Ville de Lorient sont évidement concernés, et ont également la possibilité de participer à ce projet, de deux manières :

en répondant à un questionnaire : ce questionnaire permettra d'évaluer la perception que les habitants ont de leur environnement sonore. Certains habitant pourront également être sélectionnés, s'ils le souhaitent, pour participer à une étude complémentaire (parcours sonore) ;

en réalisant des mesures de bruit avec leur smartphone : ces mesures permettront de compéter les données issues du réseau de capteurs, afin d'améliorer la réalisation des cartes de bruit.

Le projet CENSE dans les médias de la Ville de Lorient :